Liste de naissance

Dodo écolo – Le babyphone

On continue à s’équiper. Parce qu’on habite une grande maison et qu’en été, on peut être au jardin quand bébé dort à l’étage, on voulait s’équiper d’un écoute-bébé. Pour éviter de trop soumettre son cerveau malléable aux ondes électromagnétiques (dont on ignore encore les effets de l’exposition sur la santé), j’ai réuni les critères qui limiterait la potentielle nocivité de l’objet et j’ai cherché un modèle approprié.

On peut retenir plusieurs paramètres pour limiter les dangers. Pour être le moins nocif possible, l’appareil doit :

1. Etre placé dans la pièce à plus d’1m de la tête de bébé. Autant l’écarter de 2-3m si la taille de la chambre le permet.
2. Proposer la fonction VOX (ou ECO) grâce à laquelle l’appareil ne se déclenche (donc n’envoie des ondes) qu’en réaction à la voix. Quitte à en envoyer beaucoup, autant en envoyant plus rarement.
3. Emettre à basse fréquence, soit en-dessous de 900MHz (voire 40MHz).
4. Présenter une faible puissance d’émission (soit inférieure à 10mW)
5. Offrir une portée en adéquation avec la taille de son habitation. Privilégier un modèle courte portée (150-300m) si on vit en appartement par exemple. Plus il peut émettre loin, plus il émet…
6. Ne pas reposer sur une base (transformateur), ou éventuellement sur un transformateur électronique. Si transfo électrique, le placer loin du berceau.

Quand le niveau de fréquence n’est pas indiqué (déjà ça sent mauvais), mieux vaut éviter les modèles dits « DECT » (1,9GHz et 40mW) et Wifi (2,4GHz). Je les ai exclus de mon comparatif, ainsi que les babyphones vidéos. La majorité d’entre eux émet à une fréquence de 2,4GHz et leur puissance s’envole bien au-delà des 50Mw ; il n’existe à priori aucun modèle basse fréquence ni basse puissance. Babymoov propose le Baby Camera 0% d’émission mais je reste sceptique puisque la technologie CPL utilisée transforme les câbles électriques en antennes et émet donc de fortes doses d’ondes électromagnétiques.

La marque Babymoov est justement celle qui revient le plus souvent dans les études car la plus transparente sur ces niveaux de fréquence et puissances d’émission. Elle se vante grâce à sa technologie dite « Digital Green » d’obtenir un son clair, sans interférences, malgré une fréquence basse. Ses appareils sont garantis à vie. A l’époque de l’obsolescence programmée, de quoi être rassuré sur la longévité du produit.
Les 4 modèles audio affichent une fréquence de 865MHz et une puissance de 2,99Mw (et même 1,25Mw pour le Simply). Le nombre de fonctionnalités et la portée augmentent avec le prix (35 à 105€).

La marque Badabulle distribuée en GMS propose aussi des écoute-bébés intéressants : les Baby Online, mais je m’emmêle un peu les pinceaux entre les anciens et les nouveaux modèles. Le mieux, c’est de se référer à leur site Internet. Il existe 3 modèles audio fonctionnant sur une fréquence de 865MHz et présentant une puissance d’émission inférieure à 10Mw. Le prix augmente avec la portée proposée (35 à 89€).

J’ai eu beaucoup de difficultés à trouver des babyphones 40MHz. Le problème, c’est que plus la fréquence est basse, plus les appareils sont sensibles aux interférences et de moins bonne qualité sonore. C’est souvent le reproche que l’on retrouve dans les avis clients. A savoir aussi qu’ils sont de courte portée. Philips Avent en propose un à un prix exorbitant. Beaba et H+H ont des modèles simples à moins de 40€.

Je laisse à dispo le comparatif détaillé que j’ai réalisé : Comparatif babyphones basse fréquence

Nous avons fait le choix du Babymoov Expert Care en raison de sa longue portée. Il est recommandé dans les maisons aux murs épais, ce qui chez nous était indispensable vues les couches de pierres à traverser. Tout petit, tout léger, on dirait un jouet. Il est simple et son utilisation est assez intuitive. Je l’ai testé entre plusieurs pièces et du jardin maison fermée, il est efficace. À suivre question longévité… 

Publicités

17 réflexions au sujet de « Dodo écolo – Le babyphone »

  1. Nous n’avons pas investi car en appartement – en tout cas en appartement de la taille du nôtre ^^ – c’est superflu, mais tu as bien raison de privilégier les appareils les moins nocifs possibles. Déjà qu’il y a les ondes wifi… :/
    Et c’est très sympa de mettre ton comparatif à dispo des copines 😉

    Aimé par 1 personne

  2. Bravo pour vos choix de limiter les ondes, et pour le boulot que tu as fait, c’est impressionnant!
    Chez nous on n’a pas utilisé de babyphone – la maison n’était pas si grande et assez récente (pas de murs épais 😉 ), et surtout elle a dormi avec moi les 3 premiers mois, et dans le jardin pour 100% des siestes ou quasi pendant les 18 premiers mois (on était dans le sud à l’époque, c’était plus facile qu’en RP où on est aujourd’hui, mais franchement, top de la faire dormir au grand air, même quand il faisait (un peu) froid, avec une bonne couverture); et puis à vrai dire je n’aime pas trop les babyphones (même si je comprends qu’on les trouve pratiques, et surtout que dans certaines configuration ils puissent être très utiles, ce n’est pas une critique 😉 ), une vague impression de ‘polluer’ son sommeil et le mien, d’être aux aguets dès le moindre bruit de respiration – le pire je trouve est quand il y a la vidéo avec, ça fait un peu big brother / reality show filmée 24/24. 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Oh là là, la sieste au jardin… projection édénique de cet été… ⛱ Moi aussi je suis dérangée par la vidéo des babyphones même si je comprends que ça rassure les parents. Il n’y a pas d’âge pour respecter l’intimité des personnes. Je me demande si j’aurai l’oreille flippée… verdict dans un peu plus d’un mois. 😉

      Aimé par 1 personne

  3. Nous avons aussi une grande maison aux murs très épais (car du XIXe siècle) avec un jardin… Malgré tout, je n’ai pas réussi à acheter un babyphone (on a réfléchi à l’achat une fois que notre petite chérie était là). Et clairement, l’idée des ondes circulant dans sa chambre me faisait trop culpabiliser. Alors pas de babyphone, et on s’est adapté. On a peut-être moins profité du jardin l’été dernier. Mais ce n’était le temps que d’un seul été (et puis on est quand même partie en vacances) et uniquement pendant les temps de siestes (donc largement vivable). Et cette année, plus ce souci puisqu’elle est plus grande. Je ne regrette pas d’avoir fait comme cela (au contraire !) et recommencerai sans hésiter pour un 2e.
    Par contre, ton petit récapitulatif est vraiment intéressant et complet pour ceux qui n’ont pas le choix !

    Aimé par 1 personne

  4. J’aurais surement fait les mêmes recherches que toi si j’en ai avais eu besoin quotidiennement, je garde ton étude au cas où on déménage dans une maison un jour ! pour le moment on a un modèle basique dont on ne sert qu’en vacances car à l’appart pas besoin.

    Aimé par 1 personne

  5. Si tous les articles de puériculture pouvaient bénéficier d’un tel comparatif, ça serait génial 🙂
    Ici, je n’ai jamais senti le besoin d’avoir un babyphone mais je comprends son utilité.
    Comme d’autres, je suis une flippée de la MSN donc j’ai tendance à ne pas partir trop loin pendant les siestes (et à glisser un œil dans la chambre régulièrement). Sans compter que la nuit, je préfère garder le bébé dans notre chambre (au moins les 6 premiers mois).
    Tu nous diras ce que ça donne à l’usage ?

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Kahina ! 😘 Oui je pense que je ferai un récap avec un peu de recul sur les articles achetés.
      Sauf s’il ne s’y plait pas, bébé dormira dans notre chambre donc on va sûrement utiliser le babyphone pour les siestes ou en soirée chez des amis (si conformément à ce qu’on croit, on continue à avoir une vie sociale riche… mais autre sujet 😉).

      J'aime

  6. Très chouette analyse, article super utile 🙂

    De notre côté, on a opté pour le Avent SCD580/00 avec projection d’étoiles mais ce qui nous avait le plus séduits, c’était de pouvoir mettre nous-même importer de la musique (acheté sur Amazon, bien moins cher que dans le commerce).
    Mais au final… on n’utilise que la fonction babyphone 😉 En effet, la projection d’étoiles stimule notre fille et on a décidé de ne pas l’habituer à s’endormir avec de la musique… Bref, à refaire, on se contenterait d’un modèle plus simple et moins cher! Mais la fonction eco est super pratique.

    Bons préparatifs 🙂

    Aimé par 1 personne

  7. Waou quel comparatif !!! O_o Notre babyphone acheté sur un coup de tête chez Ikea est en train de mourir, après 3 ans de bons et loyaux services (aucune idée des ondes que mes enfants ont avalés en revanche… je ne m’étais même pas posé la question avant de lire ton article 😦 #mamanencarton )

    Du coup, je vais garder ton article au chaud , car même si on est en appartement, c’est bien utile lorsqu’on part en week-end ou que nous allons à la campagne ^^

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s